Salariés ou indépendants frontaliers : bien choisir votre protection sociale

Salariés ou indépendants frontaliers : bien choisir votre protection sociale
17 juillet 14:51 2020 Imprimer Cet Article

Plus de 360 000 Français traversent chaque jour la frontière dans un rayon de 25 km pour se rendre au travail dans un pays voisin. Dans ce cadre, à quel régime de protection santé les frontaliers sont-ils affiliés ? Existe-t-il des assurances santé spécifiques pour eux et leur famille ? Explications.

Travailleur frontalier : un statut spécifique

Vous êtes considéré comme travailleur frontalier si votre lieu de résidence principale est situé en France mais que vous travaillez dans un pays limitrophe (Suisse, Belgique, Andorre, Luxembourg, Allemagne, Espagne, Italie ou Monaco). La condition ? Retourner en France au moins une fois par semaine.

Sécurité sociale pour les frontaliers : quelle réglementation ?

En règle générale, vous êtes rattaché à la Sécurité sociale du pays dans lequel vous exercez votre activité professionnelle. Si vous travaillez dans un pays de l’Union Européenne mais résidez dans un autre, vous avez droit aux soins de santé des deux côtés de la frontière.

Comment ça marche ? Vous devez vous inscrire dans le pays où vous travaillez et demander un formulaire S1 (ex-formulaire E106) à votre organisme d’assurance maladie. Ce formulaire vous permettra de bénéficier de soins de santé dans votre pays de résidence. Les remboursements s’effectuent sur la base des tarifs appliqués dans le pays dans lequel les soins ont été dispensés. Mais attention, en fonction du pays dans lequel vous exercez votre profession, vous n’aurez pas les mêmes droits et possibilités en ce qui concerne l’assurance maladie.

Frontalier suisse : quelle couverture santé ?

La Suisse rassemble plus de 45% du nombre total de travailleurs transfrontaliers vivant en France. L’occasion de faire un focus sur votre couverture santé si vous y travaillez ou comptez y travailler.

Depuis le 1er juin 2014, vous ne pouvez plus bénéficier du droit d’option permettant de choisir la LAMal (assurance maladie Suisse), la Couverture maladie universelle (CMU) ou une assurance santé privée française. Vous devez choisir entre la LaMal et la Sécurité sociale française. En revanche, vous pouvez vous faire soigner en France comme en Suisse.

Frontalier suisse : à statut spécifique, complémentaire santé spécifique

Afin de bénéficier d’une assurance complète pour vous et votre famille, il est essentiel de vous faire accompagner par un professionnel. ENTORIA, acteur majeur du courtage d’assurance pour les entrepreneurs et maîtrisant parfaitement les spécificités liées à votre statut de frontalier, a conçu et développé une couverture santé qui vous est dédiée.

Pour qui ?

L’offre ENTORIA Santé Frontalier Suisse est destinée à tout salarié ou travailleur indépendant résident en France et travaillant en Suisse, l’offre peut également couvrir les membres de sa famille.

Quelle couverture d’assurance ?

L’offre Santé Frontalier Suisse ENTORIA permet de rembourser les frais de santé (consultations médecin généraliste, dentaire, aides auditives, optique, médecine douce…) et de prendre en charge des soins effectués en France et en Suisse.

Pour en savoir plus, trouvez un courtier conseil proche de vous :


TROUVER UN COURTIER

  Catégories:
écrire un commentaire

0 Commentaires

Pas de commentaires pour l’instant!

Laissez votre commentaire et débutez une conversation ! .

Ajouter un Commentaire