Comment payer moins d’impôts cette année ?

Comment payer moins d’impôts cette année ?
20 octobre 08:30 2016 Imprimer Cet Article

Vous faites partie de ceux qui veulent payer moins d’impôt cette année ? Évidemment, qui refuserait une telle offre ? Sachez qu’il est tout à fait possible de réduire ses impôts. Pour ce faire, il suffit d’adopter 5 gestes simples qui vous feront économiser des centaines, voire des milliers d’euros.

Option 1 : Faire des investissements immobiliers

Les propriétaires immobiliers français jouissent d’un avantage fiscal considérable. Les lois Malraux, Censi-Bouvard et Pinel jouent en faveur de ceux qui possèdent des logements et ceux qui investissent dans le secteur immobilier. En fonction de l’ampleur des investissements, vous pouvez bénéficier d’un taux de défiscalisation compris entre 12,18% et 21%. Ainsi, bien que l’investissement dans l’immobilier soit une affaire, au minimum, de quelques milliers d’euros, on peut en tirer bon nombre d’avantages fiscaux.

Option 2 : Économiser de l’énergie

Parce que la lutte en faveur de l’économie d’énergie figure parmi les priorités mondiales, on peut bénéficier d’une défiscalisation importante en entreprenant des travaux qui visent à réduire la consommation d’énergie dans votre foyer. En optant pour les énergies renouvelables, comme les panneaux solaires et les éoliennes, on peut jouir d’une réduction d’impôts allant jusqu’à 30%. Cependant, la loi impose un plafond pour ce type d’abattement fiscal : entre 2400 euros et 4800 euros, en fonction du nombre de personnes engagées.

Option 3 : Investir dans les domaines innovants

En France, il existe deux organismes chargés d’accompagner les investisseurs dans les domaines novateurs : le Fond Commun de Placement dans l’Innovation (FCPI) et le Fond d’Investissement de Proximité (FIP). Ces deux entités ont été conçues pour venir en aide aux particuliers qui souhaitent investir dans les nouveaux domaines. En effet, l’intégration à l’un de ses deux organismes se traduit par une réduction fiscale de 18%. Néanmoins, la cotisation auprès du FCPI et du FIP doivent durer au minimum cinq ans. En dessous de ce délai, le particulier risque de perdre ses avantages fiscaux.

Option 4 : Penser à sa retraite

Même si vous êtes jeune, rien ne vous empêche de préparer à l’avance votre retraite. En effet, en choisissant un plan d’épargne retraite populaire, vous pouvez bénéficier d’un abattement fiscal relativement conséquent. La somme épargnée pour la retraite peut être déduite de l’impôt sur le revenu. Cependant, l’épargne retraite doit constituer moins de 10% du salaire mensuel de la personne pour jouir de cet avantage.

Option 5 : Donnez et partagez pour réduire ses impôts

Réveillez l’âme généreuse qui sommeille en vous pour réduire votre impôt pour cette année. Si vous faites des dons pour des organisations humanitaires non lucratives, vous pouvez profiter d’une réduction de 75% sur votre revenu. D’un autre côté, si vous vous penchez plus sur le cas des organisations privées dont la vocation est de venir en aide aux personnes en difficulté, la réduction fiscale avoisine les 66%.

Vous l’aurez compris,  il existe bien des moyens pour bénéficier d’une réduction d’impôt cette année !

A la recherche de solutions d’assurances pour vous et/ou vos salariés ? Les équipes de courtiers partenaires Simplement Entrepreneurs peuvent vous aider ! Contactez-nous !

  Article “identifié” comme:
  Catégories:
écrire un commentaire

0 Commentaires

Pas de commentaires pour l’instant!

Laissez votre commentaire et débutez une conversation ! .

Ajouter un Commentaire