Quel est le meilleur pays pour entreprendre ?

Quel est le meilleur pays pour entreprendre ?
13 décembre 10:15 2016 Imprimer Cet Article

L’entrepreneuriat attire un nombre croissant de français. Aujourd’hui, nombreux sont ceux qui envisagent de créer leur entreprise au-delà des frontières, pour exporter un produit local ou encore voguer vers de nouvelles aventures sur un autre continent. Le saviez-vous ? Il existe des destinations qui offrent des conditions optimales pour lancer un business. Focus sur ces nouveaux eldorados !  

La Nouvelle-Zélande

nouvelle-zelande

La Nouvelle-Zélande est un pays connu pour faciliter la création d’entreprises. S’il s’agit d’un petit pays, il offre des perspectives particulièrement alléchantes, notamment aux vues de son économie florissante car bien que petit, le marché est très dynamique. Ces dernières années, la croissance de la Nouvelle-Zélande a grimpé en flèche, son PIB a augmenté de 2,5 % en 2015. À cela s’ajoute une certaine protection offerte aux investisseurs, et une corruption quasiment  inexistante. De plus, pour les entrepreneurs qui ne possèdent pas énormément d’économies, aucun capital social ne vous sera demandé.

La Nouvelle-Zélande est souvent perçue comme étant “à l’autre bout du monde” et pour cause, il faut plus d’un jour de voyage pour rejoindre l’Europe. En prenant la décision d’y déménager, il faut donc être prêt mentalement à couper le cordon avec son cercle proche (amis, famille). Il est à noter que la culture néo-zélandaise est un mélange du mode de vie anglais et de la culture américaine, et bien que ces coutumes nous soient généralement familières, s’y adapter n’est pas toujours chose aisée.

Singapour

Singapour est un pays qui se démarque par la croissance et la prospérité de son économie. Fréquemment qualifiée de “Silicon Valley” asiatique, c’est une destination qui offre des conditions intéressantes aux investisseurs. Il existe à Singapour un esprit créatif incomparable et les salaires des ingénieurs informatiques ne sont pas aussi exorbitants qu’ils peuvent être outre-atlantique. La corruption y est également absente et, tout comme la Nouvelle-Zélande, les prix sont stables. Le PIB local dépasse celui de nombreux pays développés. Il faut également mentionner l’ouverture de l’environnement des affaires ainsi que les services financiers qui ne cessent d’évoluer positivement. Cependant, les autorités sont très exigeantes pour l’obtention d’un visa. Il faut donc être capable d’apporter des capitaux et de justifier très vite d’un salaire conséquent. Si au bout d’un an vous n’arrivez pas à apporter ces preuves matérielles, votre visa ne sera pas renouvelé.

Couramment considéré comme le carrefour de l’Asie, de part sa prospérité et sa société multiculturelle et plurilingue, beaucoup de français choisissent de s’y expatrier. Résider à Singapour est relativement coûteux mais différentes solutions existent pour trouver un logement adéquat. Les expatriés penchent généralement vers les condominiums, des résidences privées de haut standing qui proposent des services comme la mise à disposition d’une salle de sport et de personnel. Il est aussi possible d’envisager la location d’une villa. Les villas coloniales du centre de la cité-État, héritage du passé de Singapour appartiennent toutes à l’État et ne sont par conséquent pas disponibles à la vente mais peuvent être louées.  En effet, l’état de Singapour joue un rôle considérable dans le marché de l’immobilier en louant une grande partie de son patrimoine aux étrangers. Dans le cas où vous déménagez en famille, sachez que le service militaire est obligatoire pour les jeunes étrangers de sexe masculin.

Hong-Kong

hong-kong

Hong-Kong est un pays dont l’économie dépend du financement international et du commerce : c’est la ville la plus riche de la Chine continentale et le troisième centre financier mondial. Cette destination offre ainsi des conditions attrayantes pour la création d’entreprise. En effet, les démarches ainsi que les coûts y sont minimisés. Il s’agit d’un pays présentant un intérêt certain pour les sociétés envisageant d’œuvrer dans le domaine de l’exportation grâce aux coûts de transports qui sont très bas.

La ville est propre, les autochtones sont chaleureux et accueillants et le climat subtropical est idéal pour les amateurs de chaleur. L’immobilier et le coût de la vie sont en revanche très chers. Les Hong-Kongais ne se considèrent en rien comme des Chinois : ils sont Hong-Kongais. La culture anglaise y est notamment bien ancrée. Son dynamisme, son cosmopolitisme et son emplacement idéal pour découvrir l’Asie séduisent de nombreux français, et font d’elle la plus grande communauté française d’Asie.

Le Danemark

L’Europe n’est pas en reste lorsqu’il s’agit de choisir le meilleur pays pour entreprendre. Le Danemark se démarque par le haut pourcentage d’éducation et le PIB par habitant figurant parmi les plus importants de la planète. On y apprécie également la corruption qui est quasi-inexistante ainsi que les taxes qui sont très faibles. Il s’agit également du pays le “plus heureux au monde”, selon le classement World Happiness Report 2016.

Sur le plan culturel, les différences entre la France et le Danemark ne sont pas flagrantes, mais bien réelles, il est donc nécessaire de posséder des qualités d’adaptation. Le bon côté ? La France reste à proximité, à quelques heures d’avion.

Un bon équilibre entre vie professionnelle et vie de famille, un excellent climat pour faire des affaires et un Etat-providence qui fonctionne : telles sont trois des raisons pour lesquelles de nombreux étrangers souhaitent venir s’installer au Danemark.

Les États-Unis

capture-decran-2016-12-13-a-11-23-22

L’American Dream n’est pas mort ! On ne saurait ne pas mentionner le pays de l’oncle Sam. Les États-Unis se distinguent par une économie puissante et un PIB par habitant qui frôle les 50 000 $. C’est un pays profitant de marchés de capitaux fiables. Les entrepreneurs apprécient fortement la culture d’entreprise américaine ainsi que les perspectives diversifiées en matière de transactions. Obtenir des prêts est une démarche aisée aux États-Unis et les investisseurs bénéficient d’une bonne protection. Les Etats-Unis sont un véritable hub d’entrepreneurs, les jeunes créent, imaginent, améliorent, modifient et réarrangent tout. Les Etats-Unis sont encore le rêve de beaucoup de potentiel expatriés, ses divers climats, environnements et sa culture mythique arrivent encore à en séduire plus d’un. La vie y est très simple, tout est fait pour que vous ne manquiez de rien.

Et la France ?

Si les pays précédemment cités présentent un intérêt certain pour les créateurs d’entreprise, il n’est pas nécessaire de s’envoler loin pour profiter de bonnes conditions en termes d’entrepreneuriat. La France constitue également une destination à ne pas négliger. Le pays compte plus de 65 millions de clients potentiels. Ce n’est pas un hasard s’il se trouve en seconde place sur le marché européen. Au niveau mondial, l’Hexagone se trouve à la sixième place. Les entrepreneurs profitent, par ailleurs, d’autres atouts : une importante place financière ; des infrastructures de pointe ; une main-d’œuvre qualifiée, productive et dynamique ; des frais d’implantation faibles ; une économie novatrice ; des coûts de production compétitifs ; des formalités administratives simples et simplifiées.

Il est bon de noter également que Paris semble en chemin pour prendre la relève en tant que capital des start-ups. Située juste derrière Londres en valeur absolue et en montant investi, mais la Ville Lumière est en première place en nombre de start-up financées. Ne fuyez donc pas !

Entrepreneurs, chefs d’entreprise : lequel de ces pays vous tente le plus ? Partagez vos motivations en commentaire !

écrire un commentaire

0 Commentaires

Pas de commentaires pour l’instant!

Laissez votre commentaire et débutez une conversation ! .

Ajouter un Commentaire