Entrepreneurs, quelles assurances devez-vous souscrire ?

Entrepreneurs, quelles assurances devez-vous souscrire ?
28 mars 15:37 2019 Imprimer Cet Article

Lorsque vous évoluez en tant que Travailleur Non-Salarié, la protection de votre entreprise doit être une de vos premières préoccupations. Parce que votre activité peut vous apporter l’intégralité ou une grande partie de vos revenus, vous devez l’assurer et vous protéger contre d’éventuels sinistres ou imprévus qui pourraient tout faire vaciller. Quelles assurances peuvent vous aider ? Quels sont les contrats incontournables ? Voici un tour d’horizon des solutions simples à considérer.

Se protéger et protéger sa famille : les solutions de prévoyance


Être entrepreneur est une formidable aventure, parfois solitaire, qui vous entraine toutefois vous et votre famille dans un territoire soumis aux risques. Au premier rang de ces risques figure la perte de revenus. Il est possible de l’anticiper en choisissant un produit de prévoyance adapté. Une assurance arrêt de travail et une garantie décès – notamment – peuvent compenser la faiblesse de la protection sociale dont bénéficient les indépendants.

Le contrat prévoyance des indépendants pour vous et vos proches

De nombreux organismes assureurs distribuent des contrats dits de « prévoyance » pour les indépendants. Ces contrats vous apportent à vous et à vos proches une sécurité financière dans les situations difficiles. Selon les formules, il vous est possible d’assurer vos revenus et vos frais professionnels en cas d’arrêt de travail ou d’invalidité.

Mieux, ces assurances ne se focalisent pas uniquement sur l’assuré (vous, en tant qu’entrepreneur) mais prévoient aussi des solutions pour vos proches. Il est possible de prévoir le versement d’un capital pour eux en cas de décès de l’assuré ou même de rente pour le conjoint ou les enfants de ce dernier.

Ces offres apportent une sécurité financière et sont, la plupart du temps, modulables (avec des niveaux de garanties à sélectionner et qui peuvent évoluer ensuite en fonction des changements dans la situation personnelle et professionnelle de l’entrepreneur).

A savoir : les cotisations de votre contrat de prévoyance peuvent être déductibles, selon votre statut, de votre bénéfice imposable dans le cadre de la fiscalité de la loi Madelin. Un atout fiscal à ne pas négliger.

L’assurance revenu garanti pour un budget plus serein

Que se passe-t-il en cas de maladie ou d’accident ?
En cas de maladie ou d’accident, vous disposez de prestations de protection sociale santé selon le régime obligatoire auquel vous êtes affilié en tant qu’indépendant, mais la perte de revenus que vous pouvez subir peut s’avérer plus conséquente que ce vous indemnisera votre régime. D’autant plus que si vous ne pouvez plus travailler, votre chiffre d’affaires va mécaniquement en pâtir. Voilà pourquoi il existe une protection contre la perte de revenus en cas de maladie ou d’accident. Il s’agit de l’assurance « revenu garanti » qui peut prendre le relais et vous aider à faire face même en cas d’inactivité.

Protéger son entreprise : assurez votre activité professionnelle


Avec votre activité en indépendant, vous pouvez envisager des solutions d’assurances sur trois niveaux.

  • Les biens : tout d’abord, pensez à assurer les biens que vous utilisez (comme votre local, des équipements, des stocks ou encore votre véhicule). Plusieurs assurances sont disponibles telles que l’assurance responsabilité civile véhicule(s) professionnel(s), incendie et vol ou encore risques informatiques et cyber.
  • Votre responsabilité : en cas de dommages provoqués dans le cadre de votre activité, votre responsabilité peut être engagée. Une assurance qui vous couvre est nécessaire (voir ci-après notre focus sur la responsabilité civile professionnelle).
  • Les risques propres à votre activité : des assurances spécifiques existent, par risque ou par domaine d’activité, et peuvent vous protéger de manière fine. Il est par exemple possible d’assurer des marchandises face au risque de rupture de chaine du froid, ou encore de couvrir les risques spécifiques liés à un établissement recevant du public (ERP) via des garanties sur-mesure.

Mais si votre projet prend de l’ampleur et que vous recrutez, vous devez vous assurer d’avoir les bonnes assurances pour vos salariés. Les assurances possibles sont nombreuses et parfois obligatoires : frais de santé, prévoyance des cadres.

La responsabilité civile professionnelle, pierre angulaire de la protection du travailleur indépendant

Une assurance Responsabilité Civile Professionnelle (RC Pro) est souvent exigée, voire simplement rendue obligatoire (notamment pour l’exercice de professions réglementées comme les professions en santé, droit, expertise-comptable ou immobilier).

Même dans le cas où elle n’est pas obligatoire légalement, sa souscription reste vivement recommandée. En effet, le risque que votre entreprise soit mise en cause existe. Cette mise en cause du fait d’une erreur, d’un problème ou d’une faute peut être déclenchée par un client, un fournisseur, un salarié. Si aucun accord à l’amiable n’est trouvé, les conséquences financières d’une telle mise en cause peuvent être dramatiques pour votre entreprise.

Cette assurance Responsabilité Civile Professionnelle vous couvre ainsi si vous occasionnez un préjudice à des tiers dans le cadre de votre activité professionnelle, notamment à la suite d’erreurs ou de fautes professionnelles.

  Catégories:

Vous cherchez des solutions d’assurances pour vous ou vos salariés ?

Un courtier partenaire peut vous accompagner dans vos démarches

ÊTRE RAPPELÉ

écrire un commentaire

0 Commentaires

Pas de commentaires pour l’instant!

Laissez votre commentaire et débutez une conversation ! .

Ajouter un Commentaire