Choisir son assurance de prêt : les bonnes questions à se poser

Choisir son assurance de prêt : les bonnes questions à se poser
02 septembre 11:32 2020 Imprimer Cet Article

Tout crédit doit être assuré. Dans le cadre de votre demande de prêt immobilier ou professionnel, vous devrez ainsi souscrire une assurance de prêt pour vous protéger. En cas de sinistre, de décès, de maladie ou d’accident vous rendant incapable de rembourser votre prêt, l’assurance emprunteur prendra en charge une partie ou la totalité du remboursement des échéances de votre crédit auprès de votre établissement prêteur. Comment bien la choisir ? Simplement Entrepreneurs vous guide.

Quel type d’assurance emprunteur souscrire ?

Depuis 2010, tout emprunteur peut choisir librement l’assureur auprès duquel il souhaite souscrire son assurance emprunteur. Il existe deux types de contrats d’assurance emprunteur : le contrat d’assurance groupe qui vous est proposé par votre banque lorsque vous souscrivez un crédit ; le contrat d’assurance individuel que vous souscrivez auprès d’un professionnel d’assurance indépendant.

Le contrat groupe propose les mêmes garanties et les mêmes tarifs quel que soit l’emprunteur.
Le contrat individuel vous offrira plus de souplesse avec des garanties optionnelles sur-mesure qui pourront s’adapter parfaitement à votre profil de risque, votre situation personnelle et professionnelle.

Si vous optez pour une assurance individuelle, sachez que l’équivalence des garanties avec le contrat groupe de votre banque prêteuse doit être respectée.

Les questions à se poser avant de choisir son assurance emprunteur

L’assurance peut représenter jusqu’à 30% du coût de votre prêt. Il est donc essentiel de bien connaître ce dont vous avez besoin pour bien la choisir.

  • Comment sont calculées les cotisations ? Est-ce en fonction du capital initial ou du capital restant dû ? Et sur combien de mois sont-elles réparties ?
  • Quelles sont les risques couverts par l’assurance emprunteur tels que le décès, la perte d’emploi, la solvabilité de votre entreprise ou l’invalidité ? Sont-ils bien adaptés à ma situation personnelle ?
  • Est-ce que l’irrévocabilité des primes et des garanties de mon assurance de prêt est bien comprise ? Cela signifie qu’en cas de changement de situation (problème de santé, nouveau métier…), vous n’aurez rien à déclarer à votre assureur et cela n’a aucun effet sur vos cotisations mensuelles et votre couverture.
  • Quel est le taux de couverture ou de quotité d’assurance ? Dans le cas d’un prêt à deux, il est plutôt conseillé que chacune des deux parties s’assure à 100%.
  Catégories:

Vous cherchez des solutions d’assurances pour vous ou vos salariés ?

Un courtier partenaire peut vous accompagner dans vos démarches

ÊTRE RAPPELÉ

écrire un commentaire

0 Commentaires

Pas de commentaires pour l’instant!

Laissez votre commentaire et débutez une conversation ! .

Ajouter un Commentaire