Sécurisez vos données face aux méthodes de piratage les plus courantes

Sécurisez vos données face aux méthodes de piratage les plus courantes
06 novembre 08:52 2019 Imprimer Cet Article

Du vol de mot de passe à l’installation de logiciels malveillants en passant par la demande d’une rançon pour vous rendre vos données, les méthodes de piratage sont très variées. En tant qu’entrepreneur, elles peuvent vous toucher et venir mettre à mal votre activité. Ne pensez pas que ce piratage ne touche que les grands groupes. Même en étant entrepreneur individuel, vous devez considérer ce risque et vous en prémunir.

Les méthodes de piratage les plus courantes

Dans son rapport annuel sur les menaces informatiques (édition 2018), Thales a révélé que 67 % des entreprises – parmi un éventail de 1200 sondées – ont déjà fait l’objet d’une attaque . Un chiffre en hausse constante. De nombreux entrepreneurs se sentent vulnérables face aux risques de piratage. Par méconnaissance, mais aussi par négligence en sous-estimant le risque et en ne réservant pas un budget dédié, votre entreprise est peut-être menacée.

Il existe plusieurs grandes méthodes de piratage utilisées quotidiennement, et qui peuvent venir mettre en péril votre activité.

  • Le phishing : cette technique consiste à vous faire croire que vous communiquez avec une personne de confiance… dans l’objectif de vous soutirer des informations personnelles, et notamment des données de paiement. On retrouve cette technique sous forme d’e-mails frauduleux ou encore de fausses annonces qui volent l’identité d’un organisme ou d’une entreprise de confiance. Il peut aussi s’agir de conversations via les outils de messagerie, dans lesquelles votre interlocuteur n’est pas la personne que vous pensez.
  • Le rançongiciel : il s’agit d’un programme malveillant qui vient chiffrer les données présentes sur votre ordinateur puis vous demande une somme d’argent en échange de leur restitution.
  • Le vol de mot de passe : grâce à des logiciels dédiés, il est possible de tester des combinaisons ou encore de forcer un accès et de voler votre mot de passe. Ce vol peut aussi se faire simplement en branchant une clé USB équipée d’un programme malveillant.
  • Les faux sites Internet et faux réseaux wi-fi : un faux site Internet va récupérer vos données de paiement tandis qu’un faux réseau wi-fi peut lui être destiné à s’infiltrer dans votre machine, afin de récupérer des informations

Sans tourner le sujet en psychose, il convient tout de même de faire preuve de prudence. En tant qu’entrepreneur, vous êtes par nature exposé aux risques de piratage. Il vous faut une protection adéquate. Vous pouvez être la cible directe de pirates, ou une victime collatérale

Protéger son activité face au piratage

Comment vous protéger en tant qu’entrepreneur face aux différentes menaces du piratage ? Il faut à la fois avoir de bons réflexes dans votre utilisation de l’informatique – car le piratage est souvent lié à des causes humaines – tout en ayant des solutions techniques adaptées.

Les bons comportements pour réduire le risque de piratage

Pour tous vos achats professionnels, utilisez des sites web sécurisés (dont l’adresse commence par « https »). Évitez les fournisseurs avec lesquels vous avez un doute et les prestataires qui ne vous semblent pas fiables.

Au quotidien, si un courriel vous semble douteux, ne cliquez pas sur les pièces jointes. N’allez pas non plus visiter les liens que contient ce message.

Enfin, pour vous comme pour vos collaborateurs, la prudence est de mise au sujet des informations sensibles. Limitez l’accès aux données les plus à risques à quelques personnes seulement, et ne communiquez jamais votre mot de passe. Celui-ci doit d’ailleurs être le plus sécurisé possible. N’utilisez pas le nom de vos enfants ou de votre conjoint et ne déclinez pas le même mot de passe partout…

Les solutions techniques pour réduire le risque de piratage

Avoir un environnement de travail sur informatique sécurisé permet de limiter le risque d’être touché par le piratage. Commencez notamment par vérifier que votre antivirus est à jour afin qu’il vous protège au mieux contre les programmes malveillants.

Choisissez des logiciels fiables et redoublez de vigilance face aux solutions gratuites ou dont le fonctionnement n’est pas clair. Tenez également à jour vos logiciels. Les correctifs qui se succèdent sont en général pensés pour combler des failles identifiées.

Enfin, effectuez des sauvegardes régulières de vos données.

Sachez qu’en plus des efforts liés à votre comportement et aux bon choix techniques, vous avez la possibilité de vous assurer face au piratage. En effet, il existe des produits d’assurance spécialement pensés pour le cyber-risque. En cas de sinistre, vous pouvez percevoir une aide pour reprendre plus rapidement votre activité et ne pas laisser un acte de piratage compromettre votre entreprise.

  Catégories:
écrire un commentaire

0 Commentaires

Pas de commentaires pour l’instant!

Laissez votre commentaire et débutez une conversation ! .

Ajouter un Commentaire