Comment réussir sa campagne de Crowdfunding ?

Comment réussir sa campagne de Crowdfunding ?
15 novembre 10:00 2016 Imprimer Cet Article

Réaliser un projet professionnel est désormais possible pour tout le monde grâce au Crowdfunding. En suivant les démarches qui s’imposent, la campagne de Crowdfunding pourrait devenir une réussite inespérée. Alloué sous différentes formes, ce mode de financement présente des avantages et des inconvénients.

1. Rappel : le Crowdfunding, comment ça marche ?

Appelé également socio-financement ou financement participatif, le Crowdfunding consiste en la récolte de fonds par les particuliers ou les entreprises pour financer leurs projets via une plateforme dédiée à la récolte de fonds sur internet. De nombreuses personnes investissent chacun une petite somme qui en étant cumulée servira de fonds aux porteurs de projets. Ce mode de financement permet non seulement de financer son projet mais aussi de rassembler différentes personnes dans le cadre de celui-ci.

Les fonds attribués peuvent prendre 4 formes. En effet, ils peuvent se présenter sous forme d’investissement participatif ou d’equity Crowdfunding. Dans ce cas, une personne physique ou morale acquiert des parts de l’entreprise qu’elle finance directement ou indirectement. En revanche si une personne physique ou morale donne une certaine somme sans rien attendre en retour, ce mode de financement prend la forme de don. Elle devient une récompense si celle-ci réclame un dû en échange de la somme donnée. En outre, les fonds accordés peuvent aussi se présenter sous forme de prêt. Le porteur de projet devra alors rendre la somme prêtée, avec ou sans intérêts.  

Il est essentiel de suivre certaines démarches pour réussir sa campagne de Crowdfunding. Votre projet doit être avant tout professionnel et vous devez atteindre votre objectif sinon vous serez obligé de rembourser les participants à la fin de la campagne.

2. Choisir la bonne plateforme

Prenez le temps de bien choisir la plateforme qui vous aidera à lancer votre campagne de Crowdfunding : parmi les plus populaires, nous conseillons Kickstarter, Ulule, ou encore KisskissBankbank. Prenez le temps de comparer les différentes plateformes à partir de leur taux de succès, leur audience ainsi que le taux de financement proposé.

3. Bien définir son budget

Le budget fixé doit être réaliste et proportionnel à la taille de la communauté que vous allez fédérer autour de votre projet. Selon la plateforme Ulule, la moyenne des dons est de 50€. Sur les petits projets,  le cercle premier (famille et ami) est toujours le plus généreux. Le conseil est donc de viser plutôt trop bas que trop haut, quitte à obtenir plus que la somme fixée au début : il sera toujours temps de réviser ses objectifs à la hausse.

Pensez à inclure le coût des contreparties, taxes et autres commissions (pour Kisskissbankbank et Ulule, comptez autour des 8% TTC)

4. Savoir raconter son histoire

Il est temps de réveiller le Storyteller qui sommeille en vous. Votre projet doit convaincre, pour ce faire, l’équation est simple : belle histoire + communication intensive + budget bien défini + belle contrepartie = succès.

Préparez à l’avance votre matériel promotionnel : réseaux sociaux, blog, flyers… Vous devez vous assurer que vous répondez aux questions suivantes :

  • En quoi consiste votre projet ?
  • Où et quand va t-il se dérouler
  • A quoi va servir le financement ?
  • Qui est derrière ce projet ?
  • Quels sont les avantages à participer à son financement

Votre campagne de Crowdfunding nécessite ainsi des contenus digitaux : une présence active sur les réseaux sociaux est incontournable. Il vous faudra également produire des qualité pour présenter votre projet et/ou vos équipes, mais aussi des communiqués de presse et la production de petits “goodies” à envoyer à vos donateurs en guise de remerciement.

5. Jouer sur l’inconscient collectif

Vous l’aurez compris : votre projet doit convaincre. Pour ce faire, vous pouvez vous appuyer sur la teneur de votre projet, les goodies, mais aussi et surtout sur le taux de financement de votre campagne. En effet, ce dernier crée une pression sociale très forte autour de votre projet : s’il est élevé, il prouve de la pertinence de votre projet donnera envie aux contributeurs indécis de franchir le pas. Une technique efficace est ainsi de sécuriser une partie du financement en amont (en communiquant auprès de vos proches et en mettant un peu de votre poche) pour gonfler la jauge et lancer votre projet dans un cercle vertueux du financement !

Quels sont les avantages et inconvénients du Crowdfunding ?

Si les fonds sont attribués sous forme de don, le porteur de projet n’aura non seulement rien à rembourser, mais il pourra également garder son pouvoir décisionnaire. Cette option est également plus simple pour le contributeur. Néanmoins, le porteur de projet est exposé à un risque financier, car il doit gérer sa campagne de financement participatif et attribuer le montant de la commission convenue à la plateforme de son choix.

En optant pour un investissement participatif, le porteur de projet bénéficie d’une bonne visibilité. De plus, les contributeurs effectueront un suivi et un accompagnement de ce dernier. Toutefois, le porteur de projet, exposé à une dilution de ses parts sociales, doit faire en sorte de rester le décisionnaire de son entreprise.    

La clé de réussite d’une campagne de Crowdfunding repose ainsi sur une stratégie de communication solide et soutenue. Facilitant la réalisation d’un projet professionnel, ce mode de financement comporte des atouts mais peut également présenter certains bémols pour le porteur de projet que vous ne devez pas négliger. Penchez-vous sur ce mode de financement, qui est de plus en plus utilisé et qui fait preuve d’une très grande modernité pour vous et votre entreprise !

écrire un commentaire

0 Commentaires

Pas de commentaires pour l’instant!

Laissez votre commentaire et débutez une conversation ! .

Ajouter un Commentaire