Profession plombier : comment bien s’assurer ?

Profession plombier : comment bien s’assurer ?
18 mai 09:26 2020 Imprimer Cet Article

Vous êtes plombier-chauffagiste, comment vous protéger ? Quelles sont les assurances obligatoires et celles recommandées ?
En tant que professionnel du bâtiment, vous devez souscrire deux types d’assurance : une assurance responsabilité civile professionnelle et une assurance décennale.

La responsabilité civile professionnelle vous protège en cas de dommage

Dans le cadre de votre activité professionnelle, le risque de causer un dommage à un tiers est réel. Votre responsabilité civile professionnelle est alors susceptible d’être engagée.
La police d’assurance responsabilité civile professionnelle, dite RC Pro, vous protège en cas de sinistre provoquant des dommages matériels, immatériels et corporels que vous pourriez causer à des tiers (clients, salariés, partenaires et fournisseurs…) dans le cadre de votre activité de plomberie.
Votre garantie Responsabilité Civile Professionnelle vous permet, d’être couvert pour les dommages causés en cours de chantier, comme après.

L’assurance décennale : une obligation

Mais pourquoi un plombier doit souscrire à une assurance décennale tandis qu’il n’est pas considéré comme étant un « constructeur » ?
Les plombiers sont soumis à la même obligation que les autres sociétés du bâtiment (construction ou rénovation).
En effet, ils installent souvent des éléments indissociables au bâtiment (chauffage ou géothermiques, raccordements d’appareils type chaudière, chauffe-eau, climatisation…) ou des canalisations qui pourraient affecter la solidité du bien et sont donc soumis à l’obligation d’assurance décennale.
Si votre responsabilité est engagée dans les 10 ans suivant la livraison de l’ouvrage, l’assurance Décennale garantit le paiement des travaux de réparation.

La garantie biennale

Également connue sous le nom de « garantie de bon fonctionnement », la garantie biennale a pour objectif d’assurer la protection des équipements d’un bien immobilier, pour une durée de deux ans minimums après la réception des travaux.
Elle assure des biens matériels tels que les radiateurs, les tuyauteries, les canalisations ou encore la robinetterie. La garantie biennale en plomberie couvre également les soudures mal réalisées et les chauffe-eau mal installés ou mal raccordés.
La garantie biennale s’applique notamment à des vices cachés qui concernent des éléments dissociables du corps de construction. La garantie biennale est généralement comprise dans les contrats d’assurance décennale.

  Catégories:
écrire un commentaire

0 Commentaires

Pas de commentaires pour l’instant!

Laissez votre commentaire et débutez une conversation ! .

Ajouter un Commentaire