L’entrepreneuriat : les secteurs prometteurs

L’entrepreneuriat : les secteurs prometteurs
23 octobre 13:51 2018 Imprimer Cet Article

Être entrepreneur est à la mode depuis quelques années. Si cette affirmation se confirme partout dans le monde, elle est d’autant plus véridique en France, avec 1 français sur 3 qui envisage de créer une entreprise selon Le Figaro et Idinvest. En effet en 25 années à peine, le pays s’est imposé parmi les nations qui comptent sur la scène internationale en matière d’innovation et d’entrepreneuriat.

 

Récemment, tout cela s’est encore accéléré avec la French Tech, la French Fab, Station F et d’autres initiatives de l’écosystème entrepreneurial français. Mais pour se lancer, mieux vaut choisir un secteur prometteur. Simplement entrepreneurs vous a listé les 5

La Blockchain

Si la technologie Blockchain s’est faite connaître du grand public grâce aux cryptomonnaies dont le bitcoin est la plus populaire, il ne s’agit là que d’une seule application de la technologie que beaucoup n’hésitent pas à décrire comme révolutionnaire. Blockchain France la décrit comme une « technologie de stockage et de transmission d’informations », ce qui semble encore bien vague aux néophytes. En permettant d’échanger des informations, des contrats ou encore des (crypto)devises en toute sécurité, transparence et sans tiers, la Blockchain est déjà utilisée dans les domaines de la santé, du droit, ou encore de la protection de la vie privée. Les champs d’actions sont pratiquement infinis et tout reste à faire.

L’écologie

Le monde commence petit à petit à réaliser la catastrophe climatique et écologique vers laquelle nous nous dirigeons. Ainsi, l’écologie a le vent en poupe chez les startupers : greenwashing ou véritable intention de sauver la planète ? Zéro Gâchis veut par exemple limiter le gaspillage alimentaire, Digital For The Planet s’intéresse à réduire la pollution numérique, Ecosia plante des arbres pour chaque requête sur son moteur de recherche… En clair, qu’il s’agisse de l’énergie (renouvelable ou nouvelle), de l’écotourisme, de la pollution, du gaspillage, ou de tout autre domaine lié à l’écologie, les efforts sont encouragés et même valorisés par le marché, l’opinion public et les investisseurs.

La banque

En 2018, les néobanques N26 et Qonto ont fait parler d’elles par à leur succès. Le secteur de la banque, notamment de la banque en ligne, est en pleine croissance. La bancarisation des populations d’Afrique et du Moyen-Orient est encore largement perfectible, tandis que la situation en France et en occident tend à évoluer. La transition numérique a offert d’immenses opportunités pour les entrepreneurs mais également pour les investisseurs dans la « FinTech », l’innovation numérique liée la finance et à la banque. Entre les solutions liées au microcrédit, au mobile banking, aux logiciels bancaires, à la Blockchain (comme évoqué plus haut) et à la banque en ligne renouvelant les modèles, il reste beaucoup de place à prendre sur le marché.

Les nombreux autres secteurs prometteurs pour créer son entreprise en 2018

Outre ceux cités plus haut, bien d’autres secteurs regorgent de possibilités entrepreneuriales : les cosmétique bio grâce aux changements des usages, le coworking et les plateformes de freelancing en raison justement du nombre croissant d’entrepreneurs et d’autoentrepreneurs, le marketing d’influence, l’IoT (internet des objets), la réalité virtuelle et augmentée… A vous de jouer !

 

  Catégories:
écrire un commentaire

0 Commentaires

Pas de commentaires pour l’instant!

Laissez votre commentaire et débutez une conversation ! .

Ajouter un Commentaire