Comment gérer les conflits entre collaborateurs ?

Comment gérer les conflits entre collaborateurs ?
31 octobre 10:30 2016 Imprimer Cet Article

Manager une entreprise implique parfois d’être confronté à des différends entre collaborateurs aux intérêts divergents. En suivant ces quelques conseils, vous parviendrez à gérer efficacement les conflits, en évitant les impacts négatifs qu’ils engendrent sur votre entreprise.

Prévenir les conflits en restant attentif à ses collaborateurs

Pour limiter l’apparition de conflits au sein de votre entreprise, prenez le temps de connaître chacun des membres de l’équipe. Adressez-vous à vos collaborateurs en fonction de leur caractère et apprenez à détecter ceux qui sont susceptibles de déclencher un conflit.

Une fois que vous avez appris à connaître vos collaborateurs, communiquez avec eux régulièrement. Laissez vos équipes exprimer leur point de vue afin d’éviter un conflit pouvant engendrer un coût financier et psychologique.

Écouter séparément la version de chacune des deux parties

Il est important de rester impartial en cas de conflit dans votre entreprise. Afin d’apaiser les tensions, écoutez un par un et séparément le point de vue de chacune des deux parties. Le but est de recueillir un maximum d’informations et de noter les propositions de chacun pour les inciter à être constructif.  

Réfléchir pour agir au mieux

Dès que vous aurez noté chacun des points de vue ainsi que toutes les informations qui vous sont nécessaires, accordez-vous un temps de réflexion. La tâche consistera à analyser les informations reçues afin de les confronter. Il peut arriver que ces dernières ainsi que les propositions apportées soient littéralement opposées. Dans ce cas, c’est à vous de trancher. Gardez toutefois en tête que le manager a pour rôle d’accompagner les parties concernées, mais pas de résoudre leurs problèmes.

Discuter avec les deux parties du problème

Le moment est venu de faire rencontrer les deux parties concernées pour tenter de trouver une solution au conflit. Organisez une réunion privée afin que chacun s’exprime et partage son point de vue dans le calme. Faites en sorte de convaincre les deux parties que le problème ne peut être résolu que par la négociation et la discussion. En tant que médiateur, vous devez faire preuve de neutralité, d’objectivité et empathie.

Au fil des échanges, essayez de trouver une solution commune avec les collaborateurs en conflit. Discutez également des solutions possibles pour mettre fin au conflit. À la fin de la réunion, les deux parties doivent avoir trouvé elles-mêmes une solution.  

Prendre la bonne décision

Garant de la bonne ambiance entre collègues, vous devez agir rapidement face à un conflit. En effet, ce dernier peut entraîner un coût réel, car les salariés ne sont plus motivés et risquent de bâcler leur travail ou de s’absenter. De plus, des clans peuvent se former, étant donné que les autres collaborateurs risquent d’être touchés par le stress et les tensions causés par cette situation.

Ainsi, pour éviter cela vous devez prendre une décision et l’annoncer aux deux parties tout en leur fournissant des explications. Cette décision ne doit être prise que dans le cas où aucune solution commune n’a été trouvée.   

La réactivité et la neutralité sont les maîtres mots dans la gestion de conflits. Le mieux reste tout de même de limiter ces derniers en détectant les signes préalables de tension.

  Catégories:
écrire un commentaire

0 Commentaires

Pas de commentaires pour l’instant!

Laissez votre commentaire et débutez une conversation ! .

Ajouter un Commentaire