Dissolution du RSI en 2018 : les réelles attentes des indépendants

Dissolution du RSI en 2018 : les réelles attentes des indépendants
23 août 04:00 2017 Imprimer Cet Article

Déjà dans son programme, Macron affirmait sa volonté de simplifier les démarches des indépendants en matière de santé et de retraite. Il a donc opté pour la dissolution du RSI, faisant écho à une étude menée par le syndicat des indépendants en février 2017, qui indique que 76,4% des indépendants ont une opinion négative de ce régime. Mais qu’attendent les réels concernés de ces changements ?

Rappels sur la situation actuelle des indépendants

Créé en 2006, le Régime Social des Indépendants (RSI) comptait 6,6 millions de cotisants au 1er janvier 2017. Ce service obligatoire pour tous les indépendants français leur assure une protection sociale similaire à celle des salariés. Pour les industriels, commerçants et artisans, le RSI est en charge de l’assurance maladie-maternité, vieillesse et invalidité-décès. Cependant, pour ce qui est des professions libérales, le RSI ne s’occupe que de l’assurance maladie-maternité. Ceux-ci doivent souscrire d’autres organismes, tels que la Cipav ou l’Urssaf, pour compléter leur couverture. Mais bientôt, le RSI tel qu’il existe aujourd’hui devrait disparaître. C’est en tout cas ce qu’a annoncé le Conseil des Ministres du 31 mai 2017, révélant notamment l’absorption du RSI par le régime général de la sécurité sociale à compter du 1er janvier 2018. Dès lors, les indépendants affiliés au RSI jusqu’en 2017 bénéficieront d’un guichet spécifique auprès de la sécurité sociale.

Les changements à prévoir

Les changements prévus n’ont pas encore été totalement détaillés. Ils le seront dans le Projet de Loi de Financement de la Sécurité Sociale (PLFSS) pour 2018 qui se déroulera cet automne. Toutefois, on peut affirmer qu’il y aura bien fusion des deux caisses de sécurité sociale : le RSI et le régime général de la sécurité sociale. Cela implique que les indépendants doivent dès 2018 s’adresser à d’autres interlocuteurs, à savoir la Caisse Primaire d’Assurance Maladie (CPAM) compétente en fonction de leur lieu de résidence ou à leur Caisse Générale de Sécurité Sociale (CGSS) s’ils vivent en Outre-mer. En revanche, aucun changement concernant les mutuelles n’est attendu, c’est-à-dire que les indépendants continueront à bénéficier de la même couverture. Et cela, avec un taux de cotisation équivalente ! Macron a en effet annoncé que les cotisations des indépendants n’évolueront pas à la hausse pour s’aligner à celles des salariés. Si tel était le cas, ce serait déplorable pour les indépendants, qui pourraient verser des cotisations 30% supérieures !

Les attentes réelles des indépendants

Travailler en tant qu’indépendant possède beaucoup d’avantages : la liberté, l’autonomie, la possibilité d’aménager ses horaires à sa guise… Mais à l’inverse, des points négatifs existent et peuvent être un coup dur dans la vie des indépendants ! Par exemple, prendre un congé maladie, parfois essentiel pour la guérison, peut être lourd de conséquences sur leur activité et donc leurs revenus. Pour cette raison, 9% des indépendants ont déjà eu un problème de santé nécessitant un arrêt mais l’ont ignoré pour des raisons financières, selon une enquête menée auprès de 400 indépendants par OpinionWay pour l’Observatoire de l’Union des Auto-entrepreneurs. Par conséquent, 66% des indépendants souhaitent la suppression du RSI. Ils sont prêts à assumer les coûts de la mise en place d’une nouvelle solution de protection plus ajustée à leurs besoins. Face aux problèmes importants engendrés par le RSI ces dernières années, 51% se disent prêts à payer une cotisation légèrement supérieure pour bénéficier d’une nouvelle sécurité.

Malgré de nombreux aspects positifs, le statut d’indépendant possède plusieurs désavantages, dont certains peuvent mettre votre santé en danger. Le manque d’indemnisation en cas d’arrêt maladie ou de perte d’emploi peut parfois mener à un maintien de l’activité professionnelle quand il serait judicieux de l’arrêter. Faites le point sur votre situation avec nos experts !

  Catégories:
écrire un commentaire

0 Commentaires

Pas de commentaires pour l’instant!

Laissez votre commentaire et débutez une conversation ! .

Ajouter un Commentaire