Comment bien choisir sa mutuelle ?

Comment bien choisir sa mutuelle ?
25 mars 10:00 2017 Imprimer Cet Article

 

Parce que la Sécurité sociale et le RSI ne remboursent pas intégralement les dépenses de santé, souscrire à une mutuelle s’avère être un must : en effet, en faisant appel à une assurance santé prévoyance complémentaire, vous serez plus serein et ne serez pas pris au dépourvu en cas de soucis de santé inattendus.

1. Ce qu’il faut savoir au préalable

Souscrire à une mutuelle vous permet de bénéficier d’une couverture quasi complète de vos dépenses de santé. Celle-ci intervient, en effet, en complément de l’assurance maladie pour le remboursement de vos frais. Pour en profiter, il faut prévoir un budget compris entre environ 10 et 150 euros par mois. Pour 10 euros, vous pourrez bénéficier d’un contrat auprès d’une mutuelle peu onéreuse. En moyenne, la cotisation par personne est de 25 euros par mois. Pour une famille avec des enfants, l’assurance complémentaire complète coûte près de 150 euros par mois.

Il convient de noter que la souscription à une mutuelle est accessible à tous. La Couverture Maladie Universelle permet notamment aux personnes dont les ressources ne dépassant pas un certain plafond préalablement fixé (8 653 euros annuels) et résidant de manière stable ou régulière en France, de bénéficier d’une protection complémentaire santé gratuite. Cette alternative offre aussi la possibilité de souscrire à une mutuelle en jouissant d’une aide financière supplémentaire servant notamment à régler tout ou partie des cotisations.

En ce qui concerne l’assurance complémentaire à proprement dite, celle-ci peut être souscrite auprès de différents organismes. En plus de la mutuelle, vous pouvez également vous adresser à un organisme d’assurance ou à une institution de prévoyance. Ceux-ci diffèrent au niveau de leurs statuts et des valeurs appliquées, mais de manière générale, les taux et garanties offerts se valent.

 

2. Les étapes à suivre

Pour choisir la bonne formule d’assurance complémentaire santé, quelques étapes doivent être suivies.

 

  • Première étape : Déterminer ses besoins

Dans un premier temps, il est indispensable d’identifier vos besoins : plusieurs paramètres entrent alors en ligne de compte, à savoir, votre âge, votre état de santé ainsi que vos exigences spécifiques. De cette manière, vous saurez quelles garanties doivent impérativement figurer dans votre contrat.

 

  • Deuxième étape : Diagnostiquer sa couverture actuelle

En second lieu, il est nécessaire d’analyser votre couverture santé actuelle. Dans le cas où vous bénéficiez d’une mutuelle d’entreprise obligatoire dont les garanties ne répondent pas à vos besoins, le seul choix possible est la souscription à une surcomplémentaire santé. Si celle-ci n’est pas obligatoire tout en étant inadaptée, le mieux est de vous tourner vers une nouvelle complémentaire santé qui vous correspond mieux.

 

  • Troisième étape : Comparer différents critères

Une fois que vous avez défini vos besoins, vous pouvez comparer les différents critères qui déterminent chaque contrat. Voici les principaux points auxquels vous devez porter une attention particulière :

  • Date de prise d’effet du contrat ;
  • Taux de remboursement appliqué ;
  • Prise en charge de la participation forfaitaire ;
  • Pathologies prises en charge ;
  • Pathologies exclues ;
  • Délais de carence (délai qui court après la cotisation et avant le remboursement effectif de frais liés à des pathologies – actes – matériels médicaux) ;
  • Délai de remboursement ;
  • Avantages par rapport au paiement (avance des frais, tiers payant…)…
  • Plafonds en matière de prise en charge au niveau du nombre de consultations, de jours maximum d’hospitalisation ou de forfait médicament ;
  • Services supplémentaires envisageables (garde d’enfants, aide-ménagère, soutien scolaire etc…) ;

Il existe quelques derniers points très importants sur lesquels vous devez être encore plus attentifs : en effet, il s’agit des garanties et remboursements portant sur les postes de santé qui sont généralement les plus « chers », à savoir, l’optique, les soins dentaires et les hospitalisations.

 

  • Quatrième étape : comparer les devis en ligne

L’étape suivante consiste tout simplement à effectuer des demandes de devis en ligne pour pouvoir comparer les contrats et identifier celui proposant les garanties les plus avantageuses. Par ailleurs, il ne faut pas hésiter à essayer de négocier votre contrat actuel.

 

  • Cinquième étape : se méfier des questionnaires médicaux

Au cours de votre quête de la mutuelle la plus intéressante compte tenu de vos besoins et exigences, vous devez vous méfier des questionnaires médicaux qui demandent une foule de questions. Les assureurs peuvent alors se montrer sélectifs en fonction de vos réponses et appliquer une prime plus élevée, voire refuser votre adhésion.

 

  • Sixième étape : Établir une révision périodique de ses besoins

Après avoir choisir la meilleure formule, vous devez quand même songer à une dernière étape : en effet, à posteriori, il est vivement recommandé d’analyser régulièrement l’évolution de vos besoins et négocier des négociations en conséquence au niveau de votre contrat.

 

Bien choisir sa mutuelle et savoir se défaire d’un contrat pour en souscrire un autre est essentiel. Votre contrat doit être construit sur-mesure, en adéquation avec vos besoins réels et les risques potentiels qui vous entourent. Et vous ? Où vous situez-vous dans vos besoins en assurance ? En cas de besoin, nos experts courtiers sont à votre disposition pour répondre gratuitement à toutes vos questions !

  Catégories:

Vous cherchez des solutions d’assurances pour vous ou vos salariés ?

Un courtier partenaire peut vous accompagner dans vos démarches

ÊTRE RAPPELÉ

écrire un commentaire

0 Commentaires

Pas de commentaires pour l’instant!

Laissez votre commentaire et débutez une conversation ! .

Ajouter un Commentaire