L’essor de l’entrepreneuriat féminin

by Simplement Entrepreneurs | février 1, 2019 12:00

Les femmes investissent l’entrepreneuriat (et réussissent) ! Il était temps. Il était même plus que temps de voir fleurir de belles start-ups, agences et TPE fondées et pilotées par la gente féminine. Un peu moins de la majorité (40%) des freelances et autres entrepreneurs individuels sont également de femmes. Tous les domaines sont concernés : conseil, contenu, marketing, artisanat, art, technologie, ESS (économie sociale et solidaire) …

 

Un retard qui se rattrape rapidement

 

Dans les années 70, il était peu concevable d’envisager qu’une femme puisse lancer son entreprise. Il était encore plus inimaginable de l’imaginer réussir. Celles qui tentaient l’aventure devaient alors se battre bien davantage que les hommes pour obtenir la même confiance des clients, investisseurs et partenaires. Comme dans beaucoup d’autres domaines, une évolution très positive s’est produite ces dernières années et continue de donner un pouvoir croissant aux femmes dans la société comme dans l’entrepreneuriat !


Alors que la parité dans les entreprises progresse lentement (mais sûrement), la parité en matière de création de sociétés évolue : on estime à plus de 30% les entreprises fondées puis dirigées par des femmes[1]. Plus impressionnant encore, le nombre de femmes se lançant dans l’entrepreneuriat a tout simplement doublé entre 2012 et 2015 !

 

Aujourd’hui, de nombreux groupes, événements, associations, réseaux, initiatives et médias se dédient à faire progresser l’entrepreneuriat féminin, via notamment l’empowerment. De quoi s’agit-il ? C’est tout simplement le fait de faire comprendre aux femmes qu’elles doivent avoir confiance en elles, qu’elles peuvent soulever des montagnes et qu’elles peuvent réussir au moins aussi bien que les hommes dans le business.

Des médias qui participent à cet essor

 

Pour en arriver jusqu’ici, tout ne s’est pas déroulé sans effort, naturellement et par la simple évolution organique des mentalités. Certaines femmes ont fait de la cause de l’entrepreneuriat féminin leur combat, qu’il s’agisse d’entrepreneurs comme Inès Leonarduzzi, fondatrice de Digital For The Planet, de créatrices de podcasts comme Siham Jibril avec Génération XX qui donne la parole aux femmes de l’entrepreneuriat, ou de BFM Business, chaîne de radio qui donne régulièrement la parole aux entrepreneuses.

 

Des grands acteurs de l’économie et de l’entrepreneuriat, comme BPI France, mettent aussi l’accent sur ce phénomène. Par exemple, en 2017, l’institution avait frappé fort[2] en annonçant avec grand bruit que 163 millions de femmes avaient créé une entreprise dans le monde au cours de l’année 2016.   

 

Un phénomène mondial

 

Si un grand nombre d’entreprises sont aujourd’hui crées par des femmes en France, il en va de même dans de nombreux autres coins du monde. L’entrepreneuriat féminin se développe notamment rapidement en Afrique[3], ce qui représente un véritable chemin vers l’émancipation, alors que leur place dans la société est encore largement à améliorer dans la plupart des pays du continent.                            

 

Endnotes:
  1. plus de 30% les entreprises fondées puis dirigées par des femmes: https://www.economie.gouv.fr/entreprises/chiffres-cles-femmes-entreprise
  2. l’institution avait frappé fort: https://www.bpifrance.fr/A-la-une/Dossiers/Entrepreneuriat-feminin/Le-chiffre-du-jeudi-163-millions-38982
  3. L’entrepreneuriat féminin se développe notamment rapidement en Afrique: https://www.lesechos.fr/thema/0302300112233-lentrepreneuriat-des-femmes-en-afrique-un-chemin-vers-lemancipation-2208586.php

Source URL: https://simplement-entrepreneurs.fr/2557-2/